Le Lieu Magique (ôde aux toilettes)

-Poème en vers et en alexandrins- Ô senteurs enivrantes d’un lieu de délivrance Oú les ventres se serrent, tumultueuses souffrances Oú les bruits disgracieux abîment les tympans Et le sens olfactif aussi de temps en temps. Ce lieu de perdition oú chacun est un roi, Oú chacune est une reine , et oú chacun s’assoit…